PARFUM SATORI®︎

最新情報

2009.12.25

25ans - Decembre 2009

"Je suis à la recherche des fragrances qui reflètent et touchent le cœur des Japonais."

A partir du magazine 25ans.

25 ans

"Je suis à la recherche des fragrances qui reflètent et touchent le cœur des Japonais."

Parfumeur free-lance Satori Osawa, membre de la Société Française de la Parfumerie, compare les différences culturelles des parfums de l'occident et du Japon. "La culture des parfums vient de l'occident, où bien entendu, l'air, la température, la nourriture... tout est si différent du Japon. Il est tout à fait naturel qu'une Japonaise se sente mal à l'aise de porter un parfum occidental tel qu'il est." Analyse Satori, non seulement parfumeur mais aussi "Shihan (professeur)" de "Kado-Sogetsuryu (l'arrangement des fleurs)", et "Chamei (maître)" de "Chado-urasenke (l'art du thé)". En ajoutant son entrainement du "Kodo-Sanjonishiie-ryu (le chemin de l'encens)", elle exprime son profond respect à la culture Japonaise. "Les Japonais ont une sensibilité remarquable envers le changement des saisons. Pourquoi pas exprimer cette culture privilégiée et cette appréciation particulière de la nature à travers les fragrances." Les parfums de Satori portent des noms pleins de beauté et d'esprit Japonais comme "Yoru-no-ume (prunier de la nuit)" et "Koke-shimizu (eau de mousse). Les fragrances appréciées par les Japonais ne sont pas forcément celles qu'imaginent les occidentaux. Par example, un de ses parfums "Shikibu" exprime le "Macha (le thé vert traditionnel poudré )" par son amertume et non par l'arôme de l'agrume souvent très dominant dans les parfums de thé vert populaires à l'occident. "Je suis à la recherche des fragrances qui offrent le vrai comfort et le bien-être sur la peau Japonaise." Les créations de Satori nous permettent de découvrir le vrai orient, la modestie et la sensibilité des femmes Japonaises, des fragrances parfaites pour les femmes internationales.