PARFUM SATORI®︎

最新情報

2004.06.01

JESSICA - Juin 2004

"La parfumerie et le travail du parfumeur."

A partir du magazine JESSICA.


JESSICA-3HP.jpg

Au Japon, porter un parfum n'est pas aussi commun que dans les pays occidentaux. Par contre, nous pouvons rencontrer de fortes odeurs dans les rues... L'odorat est-il une faiblesse pour les Japonais? Satori, une des rares parfumeurs freelance au japon répond a nos questions.

La parfumerie et le travail du parfumeur

Le parfumeur est celui qui crée des fragrances à partir de nombreuses mélanges d'arômes de base. Leurs créations ne sont pas nécessairement des parfums; les détergents, les dentifrices, les chewing-gum... Les fragrances sont utilisées dans de multiples produits quoditions, en général à partir de 2000 à 5000 différentes sortes d'arôme.
Satori est un parfumeur qui produit uniquement des parfums. "J'utilise environ 500 différentes sortes d'arôme de base pour la fabrication de mes parfums. Après avoir fusioné ces essences dans mon imagination, je rédige une prescription et crée la fragrance." Ce procès parraît très simple à première vue, mais l'infini combinaison des centaines d'arômes fait de cette profession un véritable travail de patience qui nécessite non seulement beaucoup de connaissances, mais aussi de l'imagination et de la perception.
"Lorsque je reçois une commande de parfum, j'essaie tout d'abord de construire l'image. Active, fraîche, feminine, sexy... maintenant, pour exprimer concrêtement l'image active, je choisi un groupe d'arôme, un autre pour sa fraîcheur, et un troisième pour sa féminité. Je mélange ensuite les arômes dans chaque groupe et essaie de trouver les trois plus belles combinaisons. C'est ainsi que j'essaie d'atteindre la plus belle harmonie, autrement dit "prendre l'accord". Ces combinaisons que l'on appelle "groupes de conception" sont ensuite mélangés jusqu'à la découverte de la plus belle fragrance. Ce travail demande environ 2 mois ce qui se traduit que ces belles combinaisons ne se réalisent pas immédiatement... Le moindre changement dans la quantité des arômes mélangés peut détruire la nature originale de la fragrance. Le parfum se réalise ainsi après de multiples étapes et recherches qui demandent de la concentration." L'odorat s'embrouille après trois odeurs. Ce sens peut se développer en s'exerçant à sentir de differentes odeurs tous les jours.


JESSICA-1HP.jpg


A la recherche de l'arôme perdu

Satori crée ses parfums par commande dans son atelier. "Lorsque je reçois une commande, je fais une analysis la plus proche possible avec ma cliente pour construire une image concrète. Nous discutons non seulement de fragrance, mais aussi de la mode, de la musique, de tous ce qui nous permet de déveloper le concept du parfum. J'utilise aussi une graphe de classification à mots clés. Un parfum qui conviend exactement à sa propriétaire est composée à partir de cette montagne d'informations. Mais je pense aussi que le travail d'un parfumeur professionel n'est pas complet tant que le parfum puisse guider son propriétaire à se découvrir et à raffiner son sens esthétique. Quelques personnes me commandent des anciens parfums qui n'existent plus. Due a la disparition de ingrédients naturels ou aux nouveaux règlements des industries, certains ingrédients ne peuvent plus être appliqués et l'arôme original est perdu pour toujours. Même Channel No. 5 est actuellement different du premier apparu en 1921. Il est très souvent impossible de reconstituer exactement le même parfum. Lorsque je reçois une commande de remake, je m'assure de bien expliquer que la même odeur ne peut rarement être reconstituée. Essayer de reconstruire un parfum juste par curiosité n'est rien d'autre qu'une nostalgie qui pour moi n'est pas l'objectif principal du parfum. Le parfum devrait surtout raffiner la personne qui le porte."

Le parfum... "Comment le porter, comment le choisir."

Les vêtements, les chaussures, les bijoux... on pourrait dire que le dernier accessoire que l'on s'ajoute est le parfum. Dans ce sens, le parfum est la dernière réponse de la mode. Autrefois, on disait souvent, "mettre un point de parfum, une ligne d'eau de toilette, et une façade d'eau de cologne". C'est-à-dire que plus l'odeur est forte, la quantité doit être reduite. Lorsqu'une odeur est trop forte, l'odorat se paralyse et l'on a tendance à trop rajouter le parfum et la fragrance devient trop lourde. Le parfum se porte en général derrière les poignets, les chevilles, derrière les genoux. Il est préférable de le porter avant de s'habiller et éviter le centre du corps. Le parfum est un élément qui s'oxyde et doit être consumer de préférence en un ou deux ans.
Comment trouver le parfum idéal qui nous convient parfaitement?
"Je pense que c'est très important de ne pas se laisser influencer par la popularité ou le marché du parfum. Le meilleur choix est celui que l'on aime tout simplement, non par tendance de mode ou qu'il soit porté par une célébrité. Raffiner son sens esthétique à travers le parfum est une façon effective de développer son goût qui naturellement va nous aider à améliorer notre sélection de parfum.

Le Salon

Satori gère son propre Salon. "Un professionel ne peut être éduqué que par un professionel." Affirme Satori qui a ses propres raisons. Elle a été elle-même étudiante d'un parfumeur professionnel d'une industrie de parfum en Suisse.
"Parfumeur n'est pas une profession évidente à maîtriser. Il existe très souvent un écart entre l'image et la réalité de cette profession. Il n'existe pas encore de certification officielle de parfumerie au Japon, et la parfumerie au Japon est encore un domaine très restreint. La plupart des parfumeurs sont embauchés dans des entreprises qui n'emploient que très rarement. "
"Je souhaite que mes clients visitent mon salon pour leur pur amour envers le parfum. Leur relation avec le parfum pourrait alors devenir juste un passe-temps pour certains, ou pour d'autres une occupation, quelque soit le choix, le parfum terminera à avoir une valeur particulière dès qu'il commence à jouer son rôle dans une vie."

Le Congrès de la Parfumerie et son symbole "la rose bleue"

En France un parfumeur est considéré comme artiste. Lorsque Satori a assisté au congrès de la Parfumerie tenue à Cannes, le symbole du congrès était "une rose bleue". La rose bleue signifie l'impossible. Depuis les anciens temps, la légende nous raconte l'impossibilité de reproduire une rose bleue. La rose bleue a été choisie comme symbole du congrès car celui-ci a toujours, et aujourd'hui encore, exploré le monde inconnu et mystérieux du parfum.
Satori a toujours aimé se promener dans la ville de Paris. "Paris est pour moi une kaléidoscope de beauté. Comme une enfant qui sautille d'un jardin fleuri à un autre, je dévore les rues. Depuis ma première visite à 16 ans, cette ville me donne de nouvelles inspirations à chaque fois que j'y séjourne. Comme la France, le Japon possède une beauté exceptionnelle. Cependant, il y a peu de gens qui la reconnaisse vraiment."
Quel style de parfum proposez-vous à votre clientèle Japonaise?
"L'image de l'orient représenté dans le monde occidental n'est souvent pas le même que le vrai orient vécu et apprécié au Japon. Une fragrance qui se dirige vers l'extérieur avec une forte affirmation me parraît un peu trop aggressive pour les femmes Japonaises. Une fragrance simple et naturelle qui se dirige plutôt vers l'intérieur en créant un confort, un arôme pur et absolu conveindrait leur style et nature."