PARFUM SATORI®︎

Mizunara

Premium Collection

La collection de qualité supérieure
Le formula luxueux utilisant des substances parfumante spéciaux.
La collection de qualité supérieure créée par Satori Osawa, qui presente le concept "le parfum sans limites"

IMAGE

Tout vient des forêts de mizunara des plateaux sur les bords d'un lac d'où se reflète une lumière douce et verte arrosant les arbres.
Un vent agréable souffle, des vagues légères apparaissent fugacement pour envelopper invisiblement les feuilles sur les rivages rocailleux de ce lac.

FRAGRANCE

Lorsque le parfum monte en bouche, la note de tête chauffe la gorge par un instant de malt. Vient alors tout de suite parfumer les effluves de galbanum vert parcourent alors le nez suivi dans des accords d'herbes conclus par une note moyenne incisive boisée qui redonne du poids à l'ensemble.
La touche finale est apporté par une base de corps malté. Le sucré des bois d'agar, de santal blanc et de labdanum grillé donne en fond une note boisé fumé tel que dans un baril. C'est une senteur très délicate avec des subtilités de métal ambré.

TYPE

Type Green Oriental
top note galbanum ess., romarin, sauge sclarée ess., lavande, huile de cognac, néroli ess.
middle note genévrié, cyprès , patchouli
last note camomille bleu ess., ciste abs.,labdanum res., boume de tolu, feuill de violette abs., vétiviers, bois de santal, de l'ambre séché.

Le Mizunara ou Quercus crispula

Tout comme l'hêtre du Japon, le mizunara fait partie des arbres à feuilles caduques. On pense que ce sont des variantes des chênes mongoliens venus directement de Mongolie, ils n'en reste pas moins un chêne japonais. Ce sont des arbres qui pour nombreux d'entre eux sont millénaires.
Même à terre, il a une grande capacité de régénération et pourtant malgré son âge, ce n'est pas un arbre très gros, tout vient de ses racines qui apportent les nutriments nécessaires. Grâce à son bois solide, il est souvent utilisé pour la construction ainsi que pour l'ameublement. Dans les forêts, ce sont des mines à champignon tel que les Maitake.
Le bois du mizunara est particulièrement apprécié pour faire vieillir en fut le malt, ce qui a donné de véritable lettre de noblesse au whisky japonais. Ce parfum en prend la même direction.

SATORI さとり